Learn With Sylla
Partager cet article

TAE : Restitution des résultats des ateliers zonaux avec la DYTAES

Dans le cadre de la dynamique de transition agroécologique au Sénégal (DyTAES) initiée par les organisations de société civile réunies autour de l’ONG Enda Pronat, j’ai été convié en qualité de consultant pour accompagner les activités de recherche sur le terrain. A ce titre, j’ai contribué à conduire plusieurs missions de consultation des communautés locales au sein des 6 zones agroécologiques du pays. Je partage dans cet article quelques éléments de l’atelier de restitution du processus.

Photo : Anna Veillon (Enda Pronat) pour la DyTAES, 2019.

Les 18 et 19 novembre 2019 se tient à Dakar, à la place du souvenir africain, un atelier national sur la transition agroécologique au Sénégal de la DYTAES. Cet atelier est organisé par Enda Pronat, la FAO et les autres organisations de société civile réunies au sein de la dynamique pour la transition agroéccologique au Sénégal (DyTAES). L’objectif visé par l’activité est de restituer les résultats des ateliers zonaux de consultations des communautés à la base à propos du processus de transition agroécologique au Sénégal. Organisés du 05 août au 22 octobre 2019 dans les six zones agroécologiques du Sénégal, ces ateliers ont permis aux membres de la DyTAES de s’ouvrir aux acteurs locaux et de recueillir leurs perceptions sur l’agroécologie, leurs avis et leurs recommandations spécifiques pour réussir la transition agroécologique en cours au Sénégal.

Marième Sow Maire Oumar Ba Ndiob et DyTAES

Photo : Anna Veillon (Enda Pronat) pour la DyTAES, 2019.

Pendant deux jours, les acteurs vont réfléchir sur les modalités d’une mise à l’échelle des pratiques agricoles reposant sur l’approche agroécologique au Sénégal. A ce titre, les autorités qui ont pris part à la cérémonie d’ouverture de la rencontre sont largement revenues sur les conditions du contexte favorable qu’il convient d’exploiter pour aller vers cette transition. Ce contexte est notamment marqué par l’engagement du Chef de l’Etat du Sénégal qui a placé l’agroécologie parmi ses priorités pour le développement national. Cet engagement, combiné à la forte dynamique nationale observée dans le domaine de l’agroécologie, semble être une opportunité majeure pour concrétiser la transition au niveau national.

Les présentations prévues au cours de l’atelier ont été réalisées successivement par le Dr. Ibrahima Sylla de l’Université Cheikh Anta Diop (UCAD), Dr. Raphael Belmin du CIRAD, Louis-Etienne Diouf d’AgriSUD, Iba Mar Faye du GRET et Kader Anta Ngom (expert des questions foncières). Quant à la deuxième journée de l’atelier, elle sera consacrée à des travaux de groupe sur les recommandations politiques et aux discussions sur l’organisation des prochaines journées de l’agroécologie prévues du 30 janvier au 1er février 2020. Ce sera alors l’occasion pour les organisations de la société civile réunies au sein de la DyTAES de remettre officiellement au Président de la république le document de contributions aux politiques nationales sur l’agroécologie. Un avenir radieux s’ouvre au Sénégal, avec des pratiques agricoles saines, durables et soucieuses de la santé humaine et de la durabilité environnementale.

 

>